Skip to navigation – Site map

Éditorial

Nadine Wanono
Translation(s):
Editorial

Full text

1En ce début de deuxième année, l’équipe éditoriale d’Anthrovision, affirme sa volonté de valoriser et de stimuler les échanges entre chercheurs ne relevant pas uniquement du monde académique anglo-saxon en proposant une publication trilingue afin que les collègues hispanisant ou encore les collègues qui s’expriment en français puissent valoriser leur recherche et les diffuser sur une plateforme à dimension européenne.

2Les liens entre l’anthropologie et le numérique suscitent un intérêt grandissant au sein des sciences humaines et sociales, compte tenu de la diversité et de la richesse tant des applications que des questionnements soulevés par ce nouveau langage et ce nouveau support. Par ailleurs, les anthropologues portent une attention toute particulière aux médias diffusés par internet et aux rôles qu’ils peuvent jouer lorsqu’ils sont mis au service ou contrôlés par des forces étatiques ou politiques.

3Avec cette publication, en insistant sur l’importance que revêtent la dynamique et le processus de création au sein de nos disciplines nous souhaitons favoriser une réflexion sur la difficulté de l’interdisciplinarité inhérente aux productions créatives, sur la nécessaire compréhension et maîtrise du langage de programmation et la conception de programmes ou de logiciels dédiés à l’analyse et à l’écriture de nos documents.

4Comme le précisent Antonio Casilli, Vincent Puig et Bernard L’Hour, nombre de recherches se construisent autour de reformulations épistémologiques, de la conception de nouveaux outils, de nouvelles méthodes et autour des capacités de création offertes par ce langage de programmation. Vincent Puig et Bernard L’Hour présentent cette mutation comme une « rupture anthropologique » induite par la numérisation au sens où celle-ci modifie en profondeur ce que Georges Simondon appelait le processus d’individuation psychique et collective.

5Dario Rudy prolonge cette appréhension en nous introduisant dans le milieu des musiciens afin de capter leurs compréhensions et leurs appréciations des outils numériques impliqués dans la production musicale et plus spécifiquement dans la situation d'improvisation.

6Céline Verchère et Laurent Collet, à partir d’exemples d’entreprises qui ont choisi pour implémenter une politique d’innovation, l’utilisation du numérique, soulignent l’étendu du champ d’application des différents supports multi media dans le cadre de la formation, de la collecte et de la transmission de connaissances entre pairs, l’interdisciplinarité, voire la prise en compte de la parole « d’usagers ». Là encore les premiers retours montrent que cette démarche amène les chercheurs à un double travail de création : sur le contenu et sur la manipulation des supports numériques.

7Laura Cardùs et Véronique Duchesne posent précisément et avec beaucoup d’acuité la question du rôle des médias dans la constitution et la reconnaissance de l’identité de groupes sociaux et/ou de groupe politiques qui influent directement sur l’équilibre social. De la suspicion de récupération pour les uns aux détournements des documents pour les autres, le média à l’heure d’internet rappelle les dangers, les dérives et le pouvoir inhérent à tout média diffusé à l’échelle mondiale.

8Ce troisième numéro d’Anthrovision milite en faveur du renouvellement des formes d’écritures, d’inscription, de diffusion de nos connaissances en proposant des articles qui traitent de la reconfiguration même de notre discipline, de l’évolution des interactions, des outils et des champs qui émergent de la friction entre l’anthropologie et le langage de programmation et de ses applications. Sans pour autant tomber dans une vision hédoniste de l’internet, nous voulions souligner l’importance des promesses et des enjeux soulevés par ces mises en récit, où l’imaginaire et la création doivent nous accompagner pour répondre à ces nouveaux enjeux de sociétés.

Top of page

References

Electronic reference

Nadine Wanono, « Éditorial  », Anthrovision [Online], 2.1 | 2014, Online since 01 August 2013, connection on 18 October 2017. URL : http://anthrovision.revues.org/821

Top of page

About the author

Nadine Wanono

Rédactrice en chef
Centre d’études des mondes africains, CNRS, EPHE, Paris I

By this author

Top of page

Copyright

© Anthrovision

Top of page
  • Logo European Association of Social Anthropologists
  • Logo IMAF - Institut des mondes africains
  • Logo Max Planck Institute for the Study of Religious and Ethnic Diversity
  • Les cahiers de Revues.org